Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Les épreuves de ski en compétition

Le ski Alpin comporte deux épreuves de ski de vitesse ,la descente et le super-G ,et deux épreuves techniques, le slalom et le slalom Géant.

La descente

Les skieurs atteignent des vitesses qui peuvent dépasser les 120 km/h. La dénivellation de la piste varie de 800 à 1100 mètres dans les épreuves masculines et entre 500 et 800 mètres dans les épreuves féminines. Les concurrents passent entre des portes rouges disposées presque toujours perpendiculairement à la ligne descendante.

Le super-G

Plus proche de la descente c'est un compromis avec le slalom géant. Pour les épreuves masculines le dénivelé est de 500 à 650 mètres et 400 à 600 mètres pour les épreuves féminines. Le tracé est signalé par des portes rouges et bleus posées en alternance de façon à donner les changements de direction.

Le slalom géant

Les portes étant plus proches les unes des autres que pour une épreuve de vitesse, le coureur doit avoir une excellente maîtrise de ses skis et une grande rapidité dans ses changements de direction. La dénivellation varie de 300 à 450 mètres chez les hommes et de 300 à 400 mètres chez les femmes. Disputée en deux manches mais avec des tracés différents, le vainqueur est le coureur qui a obtenu le meilleur temps cumulé en respectant les portes bleues et rouges.

Le slalom

Comme pour le géant l'épreuve se déroule en deux manches sur deux tracés différents. Le nombre de portes est compris entre 55 et 75 avec un dénivelé de 180 à 220 mètres chez les hommes et 40 à 60 portes avec un dénivellé de 140 à 200 mètres chez les femmes. Le combiné quand à lui réunit une épreuve de descente et un slalom.Le classement est défini sur les résultats des deux épreuves.

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus